Amandine Crochet – Portrait de Photographe monbebebonheur.fr

 

Qui es-tu dans la vie ? Quelles sont tes passions, ton quotidien en dehors de l’image ?

Je suis Amandine Crochet, 40 ans passés, je ne me suis jamais sentie aussi bien, et oui vieillir peu apporter du positif !
Maman d’un ado de 16 ans qui me fait découvrir les joies de cette période si spéciale.
Amoureuse d’un homme formidable.
Mon métier tient beaucoup de place et me passionne, mais depuis 4 ans j’ai réussi à trouver un bel équilibre et me dégager du temps pour d’autres choses, notamment pour voyager et me remettre au ski et à la randonnée en montagne.

Depuis quand la photo fait partie de ta vie ? Raconte nous tes débuts professionnels et la façon dont la photographie est devenu ton activité…

J’ai découvert les joies de la photographie avec l’arrivée de mon fils, on veut tellement garder une trace de leur moindre mimiques. J’ai énormément d’albums de ces premières années de vies.
Une amie travaillait pour une boite à photos de mariages, ils cherchaient du monde pour renforcer l’équipe. Elle avait vu les photos de mon fils, ça lui semblait possible que je postule. Comme j’aime me lancer de nouveaux défis, j’ai déposé ma candidature. 13 ans plus tard l’aventure continue. Après avoir décidé de cesser mon activité de danseuse et chorégraphe en 2012 pour ne plus être en double activité, je n’ai jamais regretté cette décision.

Amandine Crochet

Plutôt studio ou lifestyle ? Lumière naturelle ou artificielle ?

Studio, de plus en plus, mais j’avoue que revenir au lifestyle par moment me fait du bien aussi. Je travaille beaucoup en lumière artificielle, sauf pour les nouveaux-nés et les séances boudoir où je travaille en lumière naturelle.
La lumière est intéressante à travailler, qu’elle soit naturelle ou artificielle.

Amandine Crochet

As-tu un domaine de prédilection ? Ce que tu préfères dans ton activité ?

Depuis que j’ai le studio les séances grossesse et bébé ont pris énormément de place et j’avoue que j’en suis ravie. Je m’amuse et graver ces moments si éphémères est une chance.
J’adore aussi les séances famille avec les plus grands, voir les familles avec des grands ados-jeunes adultes.
Et bien sûr les séances boudoir, qui même si elles restent marginales, m’apportent énormément tellement la relation avec les femmes peut être forte.
J’aime la relation que je crée au fil des années avec mes clients.

Amandine Crochet

Si tu as un studio, parle nous de son histoire, son aménagement…

J’ai longtemps travaillé à mon domicile, et je ne voulais plus continuer de partager mon espace pro et perso, pour justement arriver à décrocher plus facilement, mais aussi offrir à mes clients une meilleure expérience.
Il y a 2 ans j’ai trouvé l’espace qu’il me fallait, et je ne regrette pas ce choix qui m’a apporté beaucoup de nouveaux clients. Pour l’aménager j’ai utilisé beaucoup de mobilier que j’avais déjà, puis j’ai investi au fur et à mesure en fonction des besoins. C’est un espace cosy, un petit cocon.

Qu’est ce qui te guide lors de la prise de vue, l’émotion, la création de souvenirs, la technicité, la créativité ?

Lorsque je suis en séance, je pose un cadre pour que tout le monde soit bien placé, bien éclairé etc puis je vais me connecter avec les personnes pour leur permettre de lâcher prise et passer un bon moment. Ce qui m’intéresse c’est vraiment de valoriser mes sujets, et leur permettre de se trouver beaux.

Amandine Crochet

As-tu suivis dernièrement des formations? Dans quels domaines et avec quels formateurs ?

La dernière formation que j’ai suivi est celle de Mathilde Magne en photographie grossesse et bébé, elle est exceptionnelle. Et je vais faire dans quelques jour une formation avec Les Simone, des maîtres de la lumière studio et la gestuelle, je suis très impatiente de les rencontrer car il semblerait que ce soit leur dernière venue en France.

Quels sont tes rêves ? En photographie ou n’importe quel autre domaine !

Mon rêve serait de réussir à partir en voyage au moins 3 mois d’affilés. Et pour la photographie d’acheter un studio plus grand.

Amandine Crochet

Si tu devais ne conserver que 4 choses, quelles serait-elles ?

Alors là je sèche totalement ! Je ne suis pas matérialiste, mais je reste très attachée à mes albums photos.

Amandine Crochet

Comment t’imagines-tu dans 10 ans ?

Heureuse avec mon homme. Peut-être grand-mère…qui sait.

 

Découvrir le profil complet d’Amandine sur monbebebonheur.fr, photographe à Saint Martin-d’Hères
et son site internet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *