Agnès Colombo

Qui es-tu dans la vie ? Quelles sont tes passions, ce qui te fait vibrer au quotidien en dehors de l’image ?

Hello, moi c’est Agnès, j’ai 30 ans …depuis 8 ans… heureuse maman d’une petite tornade de 10 ans et fan de mon Jo Plongeur.

Pour me connaitre un peu mieux, je suis une grande Addict des one man show, je vais beaucoup au théâtre avec ma petite famille et mes amis, je pense d’ailleurs que ces sorties devraient être remboursées par la Sécurité Sociale tant ça fait du bien au moral et aux zygomatiques. J’aime aussi beaucoup les séries et le cinéma. Je ne regarde par contre quasiment jamais la télé, mis à part le Petit Quotidien.

Dans mon assiette, je suis une grande fan des crustacés, avec une petite préférence pour les araignées de mer, je pourrais bouffer des cornichons non stop, et je déteste les raviolis. Bref, va savoir…

Côté sport, je suis une grande frustrée du running que j’ai beaucoup pratiqué durant quelques années mais que j’ai du arrêter à cause de soucis veineux. Pour le coup, je me suis mise à la pistoche et au yoga. Qui l’eu cru ? La piscine, j’ai un peu de mal mais je me force un peu et le yoga, je kiffe pas mal. Mais bon pour le coup, j’ai pris un peu de poids, parce que, je vous l’assure, c’est pas le yoga qui fait maigrir !

Bon, je ne vais pas raconter ma vie entière ici mais si vous voulez en savoir davantage, suffit juste de cliquer sur notre blog famille : http://www.agneslife.com J’y raconte quelques réflexions, nos distractions, et nos voyages en famille !

 

Depuis quand la photo fait partie de ta vie ? Raconte nous tes débuts professionnels et la façon dont la photographie est devenu ton activité…

La photo, c’est mon dada depuis maintenant presque 10 ans, de manière professionnelle je veux dire, parce que j’ai commencé bien avant quand mon papa m’a offert mon premier argentique le jour de mes 21 ans 🙂

La photo, c’est un style de vie. C’est comme regarder une série sur Netflix, ou boire une tisane. C’est mon quotidien. Elle fait partie intégrante de moi. Des photos, j’en fais avec mon réflexe mais tout autant avec mon téléphone. Aussi, souvent on me demande si je pourrais un jour me passer de mon iphone. A cette question je réponds : OUI BIEN SUR !!! Mais ce qui est pratique avec un smartphone, c’est tout simplement l’accès à l’appareil photo. Alors faut arrêter de penser que je suis tout le temps dans mes applis, parce qu’en vrai, qu’une seule m’intéresse :p

J’ai commencé à vivre de la photo tout simplement parce que mes amies ont souhaité que j’immortalise leur première grossesse, et, de fil en aiguille, de bouche à oreille, les photos se baladant par ci et par là, les copines des copines m’ont contactées pour photographier leur famille. C’est ainsi que j’ai quitté mon premier métier (l’animation) pour me consacrer à cette belle passion qui me permet aujourd’hui de payer mes factures 🙂

Agnès Colombo

Plutôt studio ou lifestyle ? Lumière naturelle ou artificielle ?

Complètement LIFESTYLE en lumière naturelle of course. Je suis une grande fan des couleurs, des saisons, des flaques d’eau, des appartements parisiens, des doigts dans le nez, des petits nombrils, de la maternité… Mais parce que j’aime varier les plaisirs, je me suis aussi mise au studio en 2016 spécialement pour les familles et les portraits professionnels. Et ça me plait aussi ! Bref, je ne suis pas difficile :p

Agnès Colombo

As-tu un domaine de prédilection ? Ce que tu préfères dans ton activité ?

Mon domaine de prédilection, c’est l’hôpital. Alors oui, c’est pas glamour. Sauf que je m’y sens bien. L’hôpital, c’est le cercle de la vie, de la naissance d’un enfant, à la fin de vie de mamie. C’est dans cet univers où je sens toute mon utilité. Je me suis donc spécialisée en maternité parce qu’il faut bien le dire, les demandes de mes clients vont plus dans ce sens. Mais j’ai eu la chance d’immortaliser aussi des adieux pour une fin de vie et de suivre des familles dans le cadre de longues maladies.

Si tu as un studio, parle nous de son histoire, son aménagement…

Le studio, c’est avant tout une histoire d’amitié entre deux photographes. Avec ma collègue Amélie, nous avions décidé de nous voir davantage qu’à travers une fenêtre de FaceTime chaque jour, d’où l’envie de prendre un studio A2. Et depuis, une autre amie nous y a rejoins, et une autre encore par la suite. Nous sommes aujourd’hui 4 au studio avec chacune une spécialité bien différente.

Agnès Colombo

Agnès Colombo

 

Qu’est ce qui te guide lors de la prise de vue, l’émotion, la création de souvenirs, la technicité, la créativité ?

Lorsque je shoote, ce que je veux avant tout, c’est avoir mes basiques. Mes basiques sont tout simplement les portraits de famille que mes clients ne peuvent pas se faire tout seuls (mis à part en selfy via leur smartphone). Ce qui m’importe aussi beaucoup, c’est le fait de pouvoir leur créer des souvenirs qu’ils pourront garder et regarder tout au long de leur vie. Lorsque je vois ma fille feuilleter nos albums photos durant des heures, j’en suis totalement convaincue. La technicité acquise me suffit amplement pour répondre à mes priorités. Aussi, je me fais plaisir sur les jeux, les rires, la complicité et l’amour que dégagent mes familles. Quant à la créativité, c’est mon, petit plus à moi qui me permets encore aujourd’hui, de me lever chaque matin avec le sourire aux lèvres.

As-tu suivis dernièrement des formations? Dans quels domaines et avec quels formateurs ?

La formation est très importante pour moi. Outre l’aspect technique de la photo, ce qui m’importe est avant tout la relation que je vais avoir avec mes clients. La dernière formation que j’ai suivie est la formation psychologique faite avec Flore Guattari Michaux dans le cadre de Mon Bébé bonheur.

Agnès Colombo

Quels sont tes rêves ? En photographie ou n’importe quel autre domaine !

Mon rêve photographique serait tout simplement de donner tout mon temps dans les hôpitaux, de suivre les enfants à Necker ou Curie, ou de redonner un peu de mémoire à Alzheimer… Mais la vie est faite que ce temps est difficile à trouver et que j’ai un loyer à payer…

Sinon, j’aimerai aussi pouvoir ne vivre que d’amour, d’eau fraiche, de photo et d’un peu de wifi quand même aussi 🙂

Agnès Colombo

 

Si tu devais ne conserver que 4 choses, quelles serait-elles ?

Si je devais conserver que 4 choses, ce serait :
1- mon iphone
2- une bouilloire
3- une gourde
4- des bonnes baskets !

Agnès Colombo

Comment t’imagines-tu dans 10 ans ?

Dans 10 ans, je ne m’imagine pas. Voyons déjà de quoi sera fait aujourd’hui, profitons de chaque instant, et on verra par la suite.

Agnès Colombo

Merci à Agnès d’avoir pris le temps de répondre à nos questions
Pour découvrir son profil sur monbebebonheur.fr, c’est par ici…
plus d’informations également sur son site internet personnel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *